Marie-Pierre ROUANET Accompagnement & Massage-bien-être

Le toucher nous accompagne toute notre vie, des premiers contacts entre l’enfant et sa mère jusqu’aux ultimes moments où il n’y a plus rien à se dire en passant par toutes les manifestations affectives et sexuelles de l’âge adulte.

La parole et l’image sont devenus les vecteurs privilégiés de la communication au détriment du contact charnel et de l’expression corporelle réservé aux relations intimes. Aussi, sommes-nous, en grande partie, des « sous-développés » du toucher, souvent maladroits et empruntés, rarement à l’aise. Le toucher met en jeu la relation avec l’autre, il n’est jamais solitaire mais toujours solidaire. Il sous-entend que santé, équilibre intérieur et épanouissement personnel sont intimement liés à la quantité et à la qualité des contacts corporels que nous recevons, à l''intensité de notre vie relationnelle. Il nous enseigne l’importance de notre corps autant qu’il nous aide à exprimer nos sentiments et à partager avec l''autre au niveau le plus fondamental.

Le geste de toucher est vieux comme le monde et c’est certainement la plus ancienne et la plus instinctive des thérapeutiques « découvertes » par l’homme. Les grecs, les égyptiens, les chinois de l’antiquité pratiquaient déjà le massage. L’imposition des mains pour soulager et guérir remonte à la nuit des temps. A l’époque où la médecine devient de plus en plus technique et où chacun s’accorde à reconnaître que la plupart de nos maux sont d’origine psychosomatique, comment retrouver, pour une humanité plus ouverte et plus fraternelle, ce toucher qui fait du bien, qui soutient et soulage, qui répare et libère ?

 

Toucher bienveillant auprès de personnes malades, âgées à domicile et en institution. Accueillir écouter, prendre soin , accompagner

Ecoute et accompagnement , massage-bien-être.

« Un "vrai massage" ne s’adresse pas seulement au corps mais à l’être tout entier dans sa globalité. Le massage est bien plus qu’une simple technique de bien-être ou de remise en forme, il initie une véritable relation d’aide propice à une transformation intérieure dont les bienfaits se répercutent dans la vie quotidienne et dans les relations avec les autres. » Jean-Louis Abrassart.